Archives d’Auteur: juristespourlenfance

GPA : la fausse interdiction

Olivia Sarton | 14 octobre 2019 Interdire la Gestation pour autrui (GPA) en facilitant sa pratique, c’est le tour de passe-passe auquel s’est livré le gouvernement en obtenant le rejet de l’amendement visant à légaliser le recours aux mères porteuses. Explication. La GPA est-elle cette « ligne rouge infranchissable »du gouvernement, comme l’ont répété à maintes reprises les […]

L’Assurance maladie devrait réserver ses ressources à la prise en charge des maladies

FIGAROVOX/TRIBUNE – Le projet de loi bioéthique prévoit le remboursement à 100% de la PMA pour les couples de femmes et les femmes célibataires. Neuf associations de défense des malades craignent que ce choix ne se fasse au préjudice de la prise en charge de maladies rares. Article original sur https://www.lefigaro.fr/vox/societe/l-assurance-maladie-devrait-reserver-ses-ressources-a-la-prise-en-charge-des-maladies-20191014 Cette tribune est signée […]

Nous demandons un MORATOIRE Sur le projet de loi bioéthique

Communiqué de presse Juristes pour l’enfance du 14 octobre 2019 A quelques heures du vote général à l’Assemblée Nationale sur le projet de loi bioéthique, mardi 15 octobre, les Juristes pour l’enfance demandent un moratoire sur ce projet qui a définitivement perdu la confiance des Français : – Il ne tient pas compte de l’opinion […]

Emmanuel Le Pargneux, la voix des « sans père »

Il a perdu son père quand il avait 13 mois. Dimanche 6 octobre, Emmanuel Le Pargneux, 20 ans, a partagé son témoignage devant des dizaines de milliers de personnes lors de la manifestation du collectif « Marchons Enfants ». Il revient pour Aleteia sur l’absence de figure paternelle et les questions qu’il n’a cessé de se poser. […]

Aude Mirkovic : le parlement est en train de dire que les pères ne servent à rien

Joachim Son-Forget: dans 20 ans il y aura de la téléréalité qui vous proposera, avec le @Cyrilhanouna [du futur], de trouver votre géniteur

Pas de GPA qu’ils disaient…

La Cour de cassation, dès le lendemain de l’adoption de l’amendement inique adopté par l’Assemblée nationale en catimini (voir notre communiqué), abonde dans le même sens de la validation de la GPA au mépris de sa propre jurisprudence et des principes essentiels du droit français : elle valide en effet le concept de mère d’intention, comme […]