Archives d’Auteur: juristespourlenfance

PMA pour les femmes = pas de père pour les enfants

Publicités

Contribution aux états généraux de la bioéthique

Juristes pour l’Enfance (JPE) ASSOCIATION POUR LA DEFENSE DE L’ENFANT Consultant auprès du Conseil économique et social de l’ONU Contribution aux états généraux de la bioéthique L’association Juristes pour l’enfance regroupe des juristes de toutes professions en vue de défendre et promouvoir les droits de l’enfant, tels qu’ils résultent notamment de la Convention internationale des […]

Communiqué de presse : deux femmes déclarées irrecevables à contester la loi française réservant la PMA aux cas d’infertilité pathologique par la CEDH

Coup d’arrêt européen à la PMA sans père : deux femmes déclarées irrecevables à contester la loi française réservant la PMA aux cas d’infertilité pathologique par la Cour européenne des droits de l’homme Le 8 février 2018 La Cour européenne des droits de l’homme vient de rendre ce jour sa décision dans l’affaire Charron and Merle-Montet […]

La GPA, on ne l’encadre pas, on l’abolit!

FIGAROVOX/TRIBUNE – La philosophe Sophia Kuby s’inquiète des intentions qui conduisent la Conférence de La Haye à rassembler des experts du monde entier en vue de la rédaction d’une convention internationale sur la GPA. Selon elle, le droit international ne doit pas encadrer une pratique contraire à la dignité humaine. Article en entier ici

Communiqué de presse de la LMPT : « On n’encadre pas la GPA, on l’abolit ! »

On n’encadre pas la GPA, on l’abolit ! Alors que le fait d’abuser de la femme scandalise et mobilise enfin la planète entière, la France laissera-t-elle la Conférence de La Haye faciliter cette nouvelle forme d’aliénation qu’est la pratique des mères porteuses ? Article en entier ici

Conférence Aude Mirkovic : la PMA pour tous est-elle inéluctable?

«En tant qu’homosexuels, il est de notre devoir de prendre position contre la PMA et la GPA»

FIGAROVOX/TRIBUNE – Alors que les opposants à l’extension de la PMA sont souvent accusés d’homophobie, plusieurs homosexuels refusent de «servir de caution morale» pour justifier la «réification de la femme et de l’enfant». Pour eux, la question n’est pas celle de l’égalité, mais du risque d’aliénation de l’humain par la technique. Article en entier ici