Parité et AMP : la parité partout, sauf dans la filiation ?

Communiqué de presse du 5 juillet 2019

La parité en politique figure dans les chantiers prioritaires de la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée qui célèbre aujourd’hui ses 20 ans.

A l’approche des municipales de mars 2020, sa présidente Madame Rixain plaide pour une parité totale dans les exécutifs locaux, alors que seuls 16% des maires sont des femmes.

Juristes pour l’enfance suggère que cet objectif de parité soit aussi respecté en matière de filiation : est-il cohérent de chercher à ce que femmes et hommes soient représentés à égalité dans les instances professionnelles et politiques et, en même temps, d’exclure les hommes de la filiation par le projet de loi de bioéthique qui vise à la conception légale d’enfants interdits de lignée paternelle ? 

L’association souhaite que ce souci de parité à tous les niveaux de la société permette de prendre conscience de l’importance aussi de la parité en matière de filiation et d’éducation.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :