PMA sans-père : «Née sous X, je suis une île à la dérive au milieu d’un océan»

FIGAROVOX/TEMOIGNAGE – A la veille de l’ouverture des États généraux de la bioéthique, Sylvie Boulloud, née de père et de mère inconnus, témoigne de la détresse que vivent aux quotidiens les personnes privées de leur origine dès leur conception. Parce que des bons sentiments politiques ne remplaceront jamais une identité, elle défend le droit de chacun à connaître ses origines.

Article en entier ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :