Texte conférence d’Aude Mirkovic: PMA, GPA et droits de l’enfant (mai 2015)

Les pratiques de la PMA et de la GPA sont presque systématiquement envisagées du côté des demandeurs : les hommes, femmes, célibataires, mariés, concubins, jeunes, vieux, vivants, morts, ont-ils le droit d’y recourir?

Ces discussions laissent de côté l’analyse de ces techniques vues du côté de l’enfant. La PMA et la GPA visent à satisfaire des désirs d’enfant divers, mais respectent-elles les droits de l’enfant ? 

Aude Mirkovic, maître de conférence en droit privé et auteur de PMA, GPA. La controverse juridique, ed. Téqui 2014, répond à la question lors d’une conférence donnée à la faculté de pharmacie de l’Université de Toulouse le 5 mai 2015, sur le thème suivant: PMA, GPA et droits de l’enfant. 
Publicités

un commentaire

  1. Merci pour ce super post. Je suis tout à fait d’accord. Un commentaire bien mesuré qui s’adapte parfaitement. Encore merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :