GPA : l’engrenage de la CEDH

Pour Grégor Puppinck, docteur en droit et directeur du European Centre for Law and Justice, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) impose progressivement la gestation pour autrui (GPA) par une succession rapide de décisions portant chacune plus loin la libéralisation de cette pratique et la logique du droit à l’enfant.

En juin dernier, la Cour a condamné la France dans les affaires Mennesson et Labassée, puis elle se prononça sur une affaire contre la Belgique en septembre, et condamna l’Italie fin janvier. Enfin, dès le 3 février, la Cour a rendu publique sa décision de juger trois nouvelles affaires de GPA contre la France.

Avec les arrêts Mennesson et Labassée, la Cour a posé le principe de l’acceptation de la GPA à l’occasion d’affaires mettant en cause des couples hétérosexuels mariés ayant un lien génétique avec l’enfant conçu aux USA. Sur cette base, dans l’arrêt Paradiso et Campanelli, la Cour est allée plus loin en jugeant que l’Italie a violé le droit à la vie familiale d’un couple (dont la femme avait 55 ans) en leur retirant un enfant avec lequel ils n’avaient aucun lien génétique, produit sur commande et payé 49.000€ à une société moscovite spécialisée en GPA. En jugeant ainsi, la Cour a non seulement accepté une nouvelle fois la GPA, mais aussi entériné la production sur commande et la vente d’un enfant. Parce que cette production-vente d’enfant sans lien génétique avec les acquéreurs n’est en définitive qu’une forme particulière de GPA, l’acceptation de la GPA conduit nécessairement à celle de la vente d’enfant.

Lire la suite sur Figarovox

Publicités

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Ne devrait-on pas cesser de parler des « droits de l’homme » pour enfin parler des « droits de l’humain ».
    Bien cordialement
    evelyne

  2. Personnellement, je n’en peux plus. J’ai en tant qu’orpheline, l’impression d’être une esclave. Ce n’est plus pour travailler dans les champs, c’est pour répondre à un besoin affectif.Je fois être la captive de ma mère lesbienne, de mon père homo, de ma mère célibataire. Et bien sûr,  » la vie est belle « …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :