Constitution de partie civile dans une affaire de mère porteuse à Blois (escroquerie, recel d’escroquerie, provocation à l’abandon d’enfant) le 28 août 2013:

Une mère porteuse avait trompé ses commanditaires en faisant croire que l’enfant était mort. Poursuivie sur dénonciation du couple trompé, elle a été placée en détention provisoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :